Portrait d'Hilda, vendeuse de colico

Priorité santé de Claire Hédon (RFI) des 20 & 21 juin 2011

À l’occasion de la journée internationale de la drépanocytose, Claire Hédon reçoit le Pr Léon Tshilolo, hématologue au centre hospitalier Monkolé à Kinshasa, le Pr Jacques Elion, responsable de l'Unité Fonctionnelle de Génétique Moléculaire et de Biochimie à l'Hôpital Robert Debré à Paris, le Pr Gil Tchernia, médecin et président du conseil scientifique du centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose à Bamako, Junior Mekinda président de l'association DREPANO-SOLIDAIRES au Cameroun et Damien Rwegera, directeur de l'URACA.
{20/06/2011 - 46 min | 21 Mo}
La prise en charge de la drépanocytose en Inde

La drépanocytose est la maladie est plus fréquente dans les populations d'origine africaine sub-saharienne et des Antilles, mais on la retrouve également en Inde : accès au traitement, difficulté de prise en charge, formation des médecins…

{21/06/2011 - 46 min | 21 Mo}

Médias d’Afrique d’Alain Foka (RFI) du 10 juin 2010

À quelques jours de la journée internationale pour la drépanocytose, le Dr Françoise Bernaudin répond aux questions d’Alain Foka et de journalistes Africains
{26 min 31 s | 12 Mo}

Affiche du 6ème congrès de Strasbourg sur la drépanocytose

6ème congrès de Strasbourg sur la drépanocytose du 12 au 15 avril 2011 organisé par l'association Dorys. Le Programme.

Le projet D.E.E.P. - Drépavie a pour but de mettre en avant la drépanocytose par l'organisation de défilés de mode.

2011

Qu'en est-il du plan national de lutte contre la drépanocytose au Togo ?

Après la décision de l'ONU en 2008 de reconnaître la drépanocytose comme priorité de santé publique, les États ont été encouragés à mettre en place un programme national de lutte contre cette maladie. Au Togo, une responsable a été nommée (Prof A. Vovor) afin de définir ce programme.

Où en est-on trois ans après pour le Togo ? Au point mort.

Les médecins et les associations qui souhaiteraient que les choses avancent de ce côté sont en droit de se poser des questions à ce sujet. Est-ce une volonté délibérée de la responsable ou des autorités de ne pas donner suite aux propositions de ceux qui veulent aller de l'avant et œuvrer dans l'intérêt de la population ?

Dans la plupart des pays d'Afrique de l'Ouest, cette décision de l'ONU a été suivie d'effets et des réalisations concrètes ont vue le jour contrairement au Togo et c'est bien dommage.

du 19 au 30 Septembre 2011 : campagne de dépistage dans 4 des 5 régions du Togo

La campagne de dépistage des anomalies de l’hémoglobine (dont la drépanocytose) s'est déroulée fin septembre. Les prélèvements sanguins ont été réalisés dans les CHU de Lomé et dans les CHR de Tsévié, Atakpamé, Sokodè, Kara et Dapaong. Pour la première fois, elle s'est étendue à la Région Centrale, à la Région de la Kara et à la Région des Savanes. Initialement prévue pendant deux semaines, elle a dûe être écourtée car la quantité de réactifs permettant 3000 dépistages était épuisée.

La première campagne de dépistage sur pratiquement l'ensemble du territoire togolais a donc mobilisé la population au-delà des espérances de ses organisateurs. Dès que les résultats détaillés nous seront fournis, nous les publieront.

Grande campagne de dépistage de la drépanocytose au Togo

Une campagne de dépistage de la drépanocytose sur l’ensemble du territoire togolais est en préparation grâce à l'investissement des membres de l’ATLD, de l’ADHAT et des services des laboratoires des CHU / CHR. Elle devait se tenir dans le courant du mois de juin, mais a été retardée pour cause de grève des personnels de santé des hôpitaux publics au Togo. Nous espérons que quand la situation permettra le lancement de la campagne de dépistage, la population pourra être informée à temps des dates et lieux de prélèvement et que la somme demandée permettra une large mobilisation.

D’autre part, l’Association Togolaise de Lutte contre la Drépanocytose (ATLD) va étendre prochainement les groupes de parole à l’ensemble du pays. Le Sourire de Sélassé participera financièrement à cette opération afin de promouvoir la diffusion d’une information de qualité sur la maladie.

quoi de neuf doc ?

Diffusée le 14 mai 2011, l’émission “Quoi de neuf Doc” de TV5 Monde commence par un reportage sur la drépanocytose à Lomé.

This text will be replaced

Renforcement de la prise en charge de la drépanocytose au togo

L’année 2011 commence bien pour les drépanocytaires Togolais ! Un accord de financement vient d’être signé entre l'ambassade de France à Lomé et le Professeur Akuete Yvon SEGBENA, président de l'ADHAT, afin de renforcer la prise en charge de la drépanocytose au Togo. Ce projet comprend un volet formation du personnel, une campagne de dépistage en 2011, l’achat de matériel (système complet d’isoélectrofocalisation) et de médicaments génériques pour les drépanocytaires.

Le communiqué de presse ou la page sur Republicoftogo

Professeur Y.A. SEGBENA

Les membres de Le Sourire de Sélassé en collaboration avec le Professeur SEGBENA et ses collègues, réfléchissent à de possibles nouvelles actions en faveur des drépanocytaires qui souhaitent se faire suivre au service du laboratoire du CHU Campus de Lomé.

Documentaires

bas_page