Portrait de Matthew, jeune ghanéen

Résultats des campagnes de dépistage des anomalies de l’hémoglobine au Togo à télécharger

Portrait d'Angèle qui se prépare à aller à l’église
Grace et Sélassé au village

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultats des campagnes de dépistage

La campagne de dÉpistage 2006

318 sujets ont fait l’objet de ce dépistage dont voici quelques statistiques.

Répartition des dépistés selon le sexe

repartition selon le sexe pour la campagne 2006 au Togo
Sexe Pourcentage
Total 100,0
Féminin 61,6
Masculin 38,4
On note une participation nettement plus importante des filles.

Synthèse des anomalies de l’hémoglobine

Sur les 318 personnes venues se faire dépister durant la campagne, 147 présentent une anomalie de l’hémoglobine, ce qui représente 46,2 % des dépistés. Cette valeur s'explique par une présence élevée d'anomalies dans la partie sud du Togo, mais aussi sans doute par une plus grande sensibilisation des familles dans lesquelles un ou plusieurs drépanocytaire(s) sont déjà connus. La fratrie ainsi que les cousins-cousines se déplacent alors plus volontier pour connaître leur statut ; et bien entendu parmi ceux-ci on trouve fréquemment des anomalies compte-tenu du caractère génétique de la transmission.

pourcentage_anomalies
Anomalie Nombre Pourcentage
Total 147

46,2 %

AC 30 9,4
AS 54 17
SC 15 4,7
SS 38 11,9
CC 3 0,9
S/autres anomalies 7 2,3
repartition des anomalies de l’hémoglobine détectées lors du dépistage 2006
Remarque : la répartition est calculée par rapport au nombre d'hémoglobines anormales détectées
Anomalie Nombre Répartition (%)
Total 147 100,0
AC 30 20,4
AS 54 36,7
SC 15 10,2
SS 38 25,9
CC 3 2,0
S/autres anomalies 7 4,8

Bilan de la campagne 2006

Les valeurs élevées des différents types d’hémoglobines anormales (46,2 % des dépistés) nous a encouragé à continuer de subventionner ces campagnes de dépistage de la drépanocytose, malgré la faible participation de la population en 2006.

La campagne de dÉpistage 2008

Au total, 1 413 sujets ont bénéficié du dépistage dont 433 enfants (30%). 1321 sujets sont originaires du Togo, soit 93 %.

Répartition des dépistés selon le sexe

Repartition des dépistés de la campagne 2008 selon le genre
Sexe Nombre Pourcentage
Total

1413

100
Féminin 847 59,9
Masculin 566 40,1
Bravo les filles !”

Synthèse des anomalies de l’hémoglobine

fréquences des anomalies de l’hémoglobine détectées lors du dépistage 2008 au Togo

Sur les 1 413 dépistés, 676 possèdent une hémoglobine anormale, soit 47,8 % des personnes qui sont venues se faire prélever.

Le nombre de porteurs de trait S ou C était de 457 soit 32,3 % (sujets portant une anomalie d’H b sur un seul gène avec risque de faire un enfant malade s’ils se marient entre eux). Ces porteurs de trait (AS, AC et AD) doivent faire l’objet d’un conseil génétique.

Le nombre total de pathologies nécessitant une prise en charge était de 217 soit 15,36 % (217 nouveaux patients ont été diagnostiqués : SS, SC, CC, CD, DD, thalasso – drépanocytose).

L’H b D Korle Bu a été identifiée chez 12 sujets. Cette hémoglobine a été observée pour la première fois chez des sujets originaires du Ghana.

répartition des anomalies détectées lors de la campagne de dépistage de la drépanocytose en 2008 au Togo
Hémoglobine Nombre Répartition (%)
Total 676 100
AC 148 21,96
AD 1 0,15
AFA2 4 0,59
AS 308 45,70
CC 12 1,78
DC 5 0,74
DD 6 0,89
SAFA2 2 0,30
SC 112 16,62
SS 76 11,28

Bilan de la campagne 2008

Il y a eu plus de quatre fois plus de personnes à venir se faire dépister en 2008 qu'en 2006, essentiellement grâce à l’appui de l’ATLD lors de cette campagne (voir leurs actions durant les cinq semaines).

Cette association togolaise de lutte contre la drépanocytose a organisé une conférence de presse et une conférence-débat afin de demander aux médias d’informer la population. Nous remercions vivement Dieudonné Atsu et le Dr Irénée Kueviakoe notamment, pour leur participation à plusieurs émissions de radios et de télévisions.

On note également que les filles sont encore cette année plus nombreuses (59,9 %) que les garçons à chercher à connaître leur statut hémoglobinique.

Comme en 2006, la campagne de dépistage met en évidence une fréquence élevée d'anomalies de l’hémoglobine dans la Région Maritime du Togo.

Le bilan est donc très positif malgré des difficultés techniques avec l’HPLC et le trop faible nombre de personnel technique impliqué. Un grand merci au Dr Irénée Kueviakoe sans lequel cette campagne n’aurait été possible.

comparaison des résultats

Anomalie AC AS SC SS CC
Pourcentage en 2006 20,4 36,7 10,2 25,9 2,0
Pourcentage en 2008 22,0 45,7 16,6 11,3 1,8

L’hémoglobine SS représentait 25,9 % des anomalies de l’hémoglobine pour la campagne de dépistage en 2006, alors qu'elle ne constitue que 11,3 % des anomalies en 2008.

bas_page